Pseudo / Mot De Passe


Durée / Memoriser Mot De Passe
Menu

Login

Le Clan



Online (0) :


Présentation
Les origines de Cyrilius
L'enquete
"Ayez Pitié de moi!"
Le dernier rampart
Faux semblant
Sables Trop Mouvants
Incident sur le Rebecca IV
Piège de Métal
Tête à tête
Lourde Traitrise
FAUX-SEMBLANTS
conté par Cyrilius

Le cycle nocturne venait de débuter à bord du Rebecca IV. Les membres du Clan se reposaient dans leurs quartiers. Cyrilius avait pris le premier tour de garde en salle de commandes. Il est plus aisé pour lui de faire les gardes nocturnes : son organisme, en grande partie reconstruit, ainsi que son cerveau, n’ont pas besoin d’autant de repos que les membres humains du clan. PIL_Dragon a encore moins besoin de sommeil : les fonctions vitales des lupinoïdes se régénèrent beaucoup plus rapidement. C’est pourquoi il préfèrait ce soir le rejoindre afin de superviser les derniers préparatifs de l’attaque sur la planète Deus Sanguinius. L’armurerie Typhon XII de la Tribu Starwolf, située dans la région de Broadside, était menacée par l’arrivée d’une base annexe des Bloodeagle à proximité. Ces bases antigravitationnelles sont petites, mais bien défendues et mobiles, elles peuvent être redoutables lors d’une attaque foudroyante. C’est parce que le Clan Knightwolf est féru de ce genre d’attaque qu’il avait été envoyé pour protéger l’armurerie et afin d’éradiquer toute menace des Bloodeagle. Pil arriva derrière Cyrilius qui semblait concentré, les yeux dans le vague.

- “Toi, tu n’es pas en train de mémoriser notre plan de bataille, pas vrai ?”, avança-t-il d’un ton détendu.

- “Huumm... tu ne dors donc jamais ?! Non, en effet... je ne pense pas à ça : nous l’avons parfaitement planifié avec Kal.”

- “Je sais. Ce sont ces enflures de Bloodeagle qui te hantent encore et toujours...”

- “Les Blood... chaque fois que j’entends ce nom, j’ai ce goût infect qui me vient à l’intérieur.. comme un poison. Je ne peux effacer de ma mémoire ce qui s’est passé... ce qu’ils ont faits, ce que ma vie est..” [Cf le background de Cyrilius]

Pil_Dragon posa alors sa main gigantesque sur l’épaule de son camarade :

- “On en a parlé des dizaines de fois, tu ne dois pas sans cesse te...”

- “Je ne PEUX pas !!!”, il se lève brusquement en faisant basculer le fauteuil de commande. Se retournant vers Pil, il s’emporta :

“Les nanomachines ont reconstruit un corps décomposé, restitué un visage détruit et même recréé toute une partie d’un cerveau en miettes... mais rien n’a pu modifier cette mémoire, ce cauchemar... cette torture.”

- “Calme-toi, Cyrilius : je suis de ton côté,  je ne voulais p..”

A cet instant, l’alerte de réception de mails codés se fit entendre.

Pil enclencha l’écran à plasma pour visionner aussitôt le message.

Comme son Frère d'arme, Cyrilius déchiffra le cryptage suivant :

Mail du Général Gordon - A l’attention de Kalhan. Nos informateurs de Pickaboo VI ont réussi à obtenir des précisions concernant l’assaut imminent des Bloodeagle sur notre armurerie. Ils auraient l’intention de s’emparer de l’Epée Divine des Starwolf : ils sont persuadés qu’elle s’y trouve. Ils pensent ainsi gravement atteindre le moral de nos troupes et semer un trouble tel qu’il pourrait les mener à écraser notre Tribu. Bien sûr, elle n’est pas stockée en ces lieux, mais nous devons les empêcher de vérifier leurs informations erronées : ils doivent rester dans l’erreur, cela nous donne une avance certaine sur leurs stratégies à venir. Le revers de la médaille, c’est qu’ils comptent forcer nos défenses coûte que coûte. Le dernier rapport dont je dispose est alarmant : ils auraient engagé des mercenaires sur la station Hellenium. Vous savez comme moi que cela signifie qu’ils peuvent avoir dans leurs rangs les meilleurs mercenaires, des plus entraînés aux plus réputés. Soyez vigilants et ne croyez pas que le combat sera aisé, contrairement à ce que laissait entendre cette mission à l’origine. Bonne chance. Le Grand Loup puisse être avec vous tous.”

A peine terminé, Cyrilius se lança alors vers le signal d’alarme quand Pil-Dragon empoigna fermement son bras :

- “Laisse à nos amis encore un peu de repos. Nous serons aux abords de Deus Sanguinius dans 4 heures environ. Ils auront besoin de toutes leurs forces. Réétudions ensemble notre stratégie. Nous avons bien le temps d’en parler aux autres.”

- “C’est bien de ménager notre Clan... mais tu devrais savoir que je ne souffre aucune cachotterie, même pour mon bien !”

Les 2 attaquants se retournèrent respectueusement vers Kalhan : elle trônait de manière majestueuse dans l’embrasure du sas d’accès à la salle des commandes, enveloppée dans un peignoir de soie jade. Sa voix venait de résonner dans cette pièce immense, réchauffant une atmosphère sombre et glaciale. Pil répondit en inclinant la tête :

- “Excuse-moi, Kal. Je n’avais pas l’intention de te manquer de respect en te laissant..”

- “Je sais, mon ami. J’étais étonnée de me réveiller brusquement, sans raisons apparentes. Mon intuition n’a pas failli : nous devons nous préparer. Salle de réunion dans 5 minutes, le temps de me changer. Dans une heure, on avertit nos compagnons et on fonce. Je ne laisserai pas ces Bloodeagle irrespectueux des règles ancestrales s’approprier le moindre centimètre carré de nos terres.”

Elle tourna aussitôt les talons pour s’affairer au plus vite dans ses quartiers. Les deux attaquants souriaient tout en rejoignant la salle de réunion. Kalhan était bien plus qu’un simple Commandant : elle avait un tel charisme et une telle prestance qu’on obéissait avec délectation au moindre de ses ordres.

 

La seconde lune de Deus Sanguinius venait de laisser place à l’astre solaire de la galaxie Morpheus lorsque le Rebecca  IV se posa nom loin de l’armurerie Typhon XII. 2 Hpc et 3 wraith sortirent du Sas des véhicules pour rejoindre le toit du bâtiment principal armé. Le Gardien Commandeur accueillit à bras ouverts le Clan Knightwolf. Chaque armurerie était protégée par 2 ou 3 Gardiens.

Il s’agissait de Gilldorf, une vieille connaissance de Pil_Dragon qui était lui aussi un lupinoïde. Expédiant rapidement les présentations et formules de politesse, il en vint vite à l’essentiel :

- “Regardez vers l’ouest : la base se profile dans la brume matinale : ils seront sous peu à porter de canons, nous aussi, bien évidemment. Quel est est votre plan, Commandant ?”

Kalhan, qui préparait déjà  une défense sans faille avec zOU et le second Gardien commandeur Twight, se tourna vers Pil et Gilldorf en leur souriant :

- “Nous allons mener de front 3 attaques. Les 2 premières seront lancées dans les 5 minutes : l’effet de surprise permettra à nos défenses de se mettre en place. Deux attaquants légers en wraith vont aborder leur base par les 2 accès en même temps : ils doivent avant tout nous indiquer le nombre exact de nos ennemis et surtout la composante de mercenaires qu’ils se sont alloués...”

- “Des mercenaires ? Ils ont engagés des mercenaires pour investir une simple armurerie ??”, s’inquiéta alors le Gardien.

- “Oui : selon des informateurs incapables, ils croient que ces lieux cachent l’Epée divine du Grand Loup.”

Les 2 Gardiens se regardèrent, particulièrement surpris, puis Twight lança, ironique :

- “Ils ne sont décidément bons qu’aux meurtres et aux traîtrises, ces pauvres Bloodeagle !!”

Cette boutade fit rire l’ensemble des protagonistes. C’était plus nerveux qu’autre chose : chacun mesurait ici la gravité et la violence du combat qui les attendait, si tel était l’objectif de l’ennemi. Un seul restait sombre : Cyrilius, qui demanda expressément :

- “Ne devrions-nous pas partir, Arkhan et moi, pour l’assaut de reconnaissance ?”

- “Allez-y immédiatement.”, répondit Kalhan. “Que le Grand Loup soit avec vous. Je veux un premier rapport radio dans les 2 minutes qui suivent votre départ.”

- “Compris.” Arkhan emboîta le pas à Cyrilius, ils couraient vers les wraith, parfaitement conscients de l’importance de leur mission. Kalhan finissait d’exposer la globalité du plan aux Gardiens :

- “Ce premier assaut se veut furtif : afin d’établir un bilan exact des forces en présence. Le second est massif et violent : les 2 Hpc vont arriver de front pour faire diversion et grandement affaiblir les défenses primaires. La 3ème attaque sera quasi simultanée et des plus massives : leur base mobile sera assez proche pour que les défenseurs en armures lourdes, postés aux entrées principales de notre armurerie, fassent écho avec la batterie des 5 canons à fusion et aux 6 tourelles lance-missiles que nous aurons configurées. Occupé par cette offensive, l’ennemi ne verra pas s’introduire les 2 attaquants qui, une fois la reconnaissance effectuée, doivent neutraliser de l’intérieur toutes les infrastructures, à commencer par le générateur principal. La finalité de l’opération est de poser une bombe à retardement sur le générateur antigravitationnel. La base va alors tomber comme une enclume, sa chute de plusieurs centaines de mètres fera suffisamment de dégâts pour qu’on n’ait plus qu’à finir les rescapés comme au  tir aux pigeons...”

Pil-Dragon était déjà parti sur le toit afin de préparer le second assaut : il dirigeait l’équipe B1 dans le premier Hpc. Dans le véhicule s’installaient Djaggernaut et Tassadar.  Le second Hpc B2 accueillait Fredopal, Methos et Switchy. Tous s’étaient lourdement équipés, tant au point de vue des armures que des armes. Chaque membre savait quel était son rôle et se préparait à une confrontation des plus rudes.

Alors que Marcoz et Zorhan oeuvraient à la pose des tourelles du flanc Est, Kalhan vérifiait les canons à fusion de la façade Nord avec Gilldorf. Elle commençait à s’inquiéter du retard de l’équipe A, qui n’avait pas encore donné les précieuses informations qu’elle attendait. Et ce, alors que Pil et tout son groupe décollait, comme c’était planifié. Elle se décida à lancer un appel radio, en s’efforçant de garder son calme :

- “Angelcrew,  essaie de vérifier l’équipement radio, il est possible que nous ayons une défaillance en réception de moyenne et longue portée. Préviens aussi l’éventualité d’un brouillage ou encodage suspect.”

- “Bien reçu, Commandant.”, répondit Angelcrew.

-  “Commandant Kalhan !  Je capte un signal faible... il s’agit d’un brouillage furtif.. probablement un scooter wraith !”

- “Ennemi ou pas, réponds immédiatement !!”, lança kalhan, accourant déjà vers le poste de communication. Angelcrew cria alors :

- “C’est Arkhan ! Il vient d’atterrir. Bon sang, il est salement amoché !! J’ai besoin d’un kit de survie de toute urgence pour le secourir !!”

- “Reçu, Angelcrew. Je suis en chemin avec le nécessaire. Calme-toi.” La voix de zOU s’efforçait d’être rassurante. Posté près d’une des stations Inventaire, il s’exécutait au plus vite. Kalhan s’adressa aussitôt aux équipes B :

- “Pil_Dragon ! Que l’équipe reste stationnaire à la seconde : nous devons éclaircir la situation. Voyez-vous quelque chose depuis votre position ?? Où est Cyrilius ?!

- “Trop tard, Kal”, la voix de Pil était tonitruante. “Nous sommes repérés et trop avancés pour stopper l’attaque. Je vois une douzaine de cyborgs à l’entrée principale. Armure Bloodeagle ". Switchy et Methos de l’équipe B2 viennent d’abattre 2 snipers de leur tribu qui se dirigeaient vers vous du côté ouest. Aucune armure étrangère n’est visible : pas de mercenaires en visuel. Quant à Cyrilius, je vois d’ici son wraith sur le toit : il a du pénétrer la base comme prévu.”

Kalhan approchait enfin du poste de communications, inquiète pour Arkhan. Angelcrew et zOU n’avaient pas émis de nouveau. Elle arrivait, quand un son grésilla soudain dans son récepteur :

- “kkaawwrzzz.. dprquaazz##.. tirzzz dzzzus.. kfft”

La fréquence était celle de Cyrilius... elle se demandait comment la transmission pouvait être si tardive et surtout si mauvaise, avec une personne comme lui qui prend soin de vérifier tout son matériel 3 ou 4 fois, une manie presque maladive. Elle tenta d’émettre sur sa fréquence :

- “Cyrilius ! C’est Kalhan ! Quelle est ta position ? Essaie de filtrer tes ondes : je te reçois extrêmement mal !!!”

- “puff.. fttt... K.. Kal... pff pff...”

Elle devint blême : le souffle était clair : c’était celui de Cyrilius : il était au plus mal.

- “Ark.. est.. pff puff.. il m’a... tiré dessus.. il est..”

Kalhan écarquilla les yeux, un frisson d’horreur lui parcouru tout le corps : elle avait devant elle Angelcrew, dont l’armure était percée de 3 impacts, Arkhan, le visage au sol et zOU qui gisait dans une mare de sang, vers l’autre entrée du poste de communication. La voix de Cyrilius se fit plus claire :

- Ark... est devant.. grave.. blessé.. aussi.. j’ai rip..riposté... il a cru.. que j’étais..pff.. pfftt.. LUI !

- “Comment ça il est avec toi ??!! Il a atterri ici même il y a une minute !Il est inanimé là, sous mes yeux, comme zOU et Angelcrew !!!”

La confusion de Kalhan était sans pareille, mais en Guerrière Starwolf très entraînée, elle avait sorti son arme et s’empressait de tâter le pouls de ses soldats,  tout en dialoguant avec son attaquant pour tenter d’éclaircir cette catastrophe.

- “C..c’est pas.. ffffftttt...”, la voix de Cyrilius devint inaudible, alors que la transmission continuait.

- “Cyrilius ?? Réponds-moi !!”, elle venait de se rendre compte qu’Angelcrew respirait encore faiblement. Ce léger soulagement fit place à un horrible doute qui suivait la logique qu’elle tentait de donner à ces évènements. Qui avait tirer sur ses hommes ? Qui a tiré sur Cyrilius ?! Celui-ci dit avoir tiré sur Arkhan qui cherchait à tuer... lui-même. La personne responsable du massacre sous ses yeux était peut-être la même qui était étendu sous ses yeux, face contre terre. La tension du Commandant atteignait son paroxysme.

- “Ce n’est pas MON attaquant....”, murmura-t-elle.

Elle suivit son instinct et tira dans la cuisse. Quelle ne fut sa stupeur de ne constater aucun impact. Le déclic fut violent : elle se jeta sur le corps, et passa au-travers ! Elle s’écria :

- “Un hologramme !! C’est un putain d'HOLOGRAMME !!

A cet instant vibra le sol. Une explosion venait d’avoir lieu. Elle venait de l’Est de l’armurerie. Kalhan sut prendre la bonne décision pour limiter les dégâts de cet intrus qui bernait tout le monde :

- “Gilldorf, vous me recevez ?”

- “Oui, Kalhan”, c’est avec soulagement qu'elle entendit la voix du Gardien. “Je suis en route vers le lieu de l’incendie. Maroz et Zorhan ne répondent plus à mes appels.”

- “Stoppez immédiatement votre progression. Mettez-vous en position de sniper, repèrez le flanc Est : on nous attaque. Je crains que Zorhan et Marxoz ne soient déjà plus opérationnels. Vous devriez repérer une armure Knightwolf, celle de l'attaquant ARKHAN. Abattez-le immédiatement : c'est lui qui détruit nos défenses !!

Gilldorf savait que l’urgence de la situation ne permettait pas de chercher des explications. Il s’exécuta aussitôt. Depuis son viseur, il vit 2 tourelles lance-missiles en flammes, un corps massif au sol. Vraisemblablement, il s’agissait de Zorhan. Et c’est là qu’il vit une scène incensée : un KW, Marcoz, était aux prises avec... un autre KW : Arkhan. Ce dernier, plus rapide et léger que l’armure Cyborg de son opposant, se faufilait entre ses jambes, cherchait dans son dos un magnum et il était déjà en train de viser la tête de Marcoz qui se retournait. Une seule balle suffit. La précision et l’adresse du Gardien au tir n'était plus à démontrer. Cependant, alors qu’il visait le coeur, il toucha l’épaule de Arkhan. Il ne pouvait lui-même savoir s’il avait été en proie à des scrupules au moment de tirer sur un "allié" délibérément offensif. Toujours est-il que le blessé bascula avec la force de l’impact et tomba par dessus bord. Gilldorf cru distinguer des arcs électrostatiques sur tout le corps de Arkhan peu avant qu’il ne disparaisse. Ce fut Marcoz, le souffle coupé, qui lui confirma :

- “Merci, Gardien ! Je ne comprends rien !! Je ne suis plus sûr de quoique ce soit !! Ark, ou plutôt ce type, nous a pris en traître : il s’est fait passer pour lui, a tripoté 2 tourelles avant que Zorhan n’intervienne. Il a été blessé par l’explosion quand le mec s’est jeté sur moi... grâce à vous il est tombé. Ce n’est pas Arkhan : j’ai vu l’armure des Knightwolf se brouiller quand il tombait : ce n’est pas un des notres !! C’est un mercenaire !

- “Un hologramme !! Encore !”, Kalhan avait rejoint Gilldorf après avoir donné les premiers soins à Angelcrew et zOU, heureusement vivants.

“Ecoutez-moi tous : Gilldorf et moi devons assurer les défenses en façade. zOU et Angelcrew sont mal en point, mais prêts à se battre. Marcoz : Zorhan est dans quel état ?”

- “Sonné, Kalhan !! Mais je vais bien : j’assure avec Marcoz les défenses Est. Il répare déjà les tourelles.”, C’était l’intéressé qui parlait, il ajouta avec moins d’enthousiasme :

- “J’ai en visuel un Lpc qui regagne la base des Bloodeagle à 200 mètres. Il est parti du sol, sous l’armurerie."

C’était le faux Arkhan qui pilotait. Donc les 3 précédents occupants vont attaquer. On peut imaginer que d’autres sont là aussi. Des tirs se firent entendre à l’Ouest. Gilldorf repéra 3 attaquants adverses qui s'en prennaient aux tourelles Mortar, ainsi que Angelcrew et zOU en train de se battre, malgré leur état.

- “ Tous à vos postes. Plan de défense D3.” , Kalhan avait complètement repris le dessus : elle était fière de ses hommes qui, comme elle, ne se laissaient pas abattre pour autant. Elle prit soin d’avertir Pil et ses hommes :

- “ Pil_Dragon et tous les attaquants B : prenez garde à un Lpc en approche. Abattez-le sur-le-champ, même si vous y voyez un pilote Knightwolf : ce n’est pas Arkhan. Je répète : ce n’est pas ARKHAN !!!”

- “ Ici Pil, je suis au courant : il s’est approché de notre Hpc en demandant de l’aide. Ses grenades ont jailli brusquement. Nous avons pu sauter au dernier moment. Je sais que ce n’est pas Redneck : son visage est le même, mais sans expression : il s’agit d’un hologramme.”

- “ Et l’attaque, où en êtes-vous ? Nous sommes aux prises avec une demi-douzaine de Bloodeagle ici.”, Kalhan venait de balayer au mortar deux cyborgs qui franchissaient la défense Nord. Gilldorf balayait de son côté toute tentative d’approche par les flancs plus éloignés. Pil dressa au Commandant un rapide bilan de la situation :

- “ Kalhan, l’équipe B1 est sous la base, suite à notre chute : on massacre tous ceux qui tentent de la quitter pour éviter les débordements en défense. Quant à l’équipe B2, ils sont informés pour le faux Ark, ils l’ont vu pénétrer par l’entrée principale. Ils font un raid circulaire pour annihiler les tourelles défensives ennemies. Quant au vrai Arkhan et à Cyrilius... que le Grand Loup soient avec eux. Personne ne peut leur venir en aide pour l’instant. Et le retour de ce mercenaire transformiste ne va rien arranger.

 

Une douleur réveilla brusquement Cyrilius. Il se rappela avoir perdu connaissance alors qu’il parlait à son Commandant. Arkhan se tenait en face, debout. Encore très sonné, il eut le réflexe de saisir son arme. Le pied de Arkhan stoppa son mouvement :

- “Calme-toi, Cyrilius : c’est bien moi. Excuse-moi : J’ai du te faire mal en récupérant ton kit médical. Tu dois avoir les côtes cassées. Je ne pardonnerai pas à cette ordure d’avoir pris mon identité. J’ai cru qu’il arrivait sur moi et j’ai tiré. Malheureusement, c’était toi et je comprends que tu aies riposté. Maintenant je vais réparer tout ça : je vais à la chasse au mercenaire... la chasse à l’homme, comme dans le passé où j’étais l’un d’eux. Je n’ose pas imaginer les dégâts qu’il peut avoir causé auprès de nos frères... Zapan... tu es un homme mort !

Alors que Arkhan tournait les talons, déterminé à régler ses comptes, Cyrilius l’apostropha :

- “ Attends !! Si.. si cet enfoiré joue encore.. avec l’identité.. prends mon cloaking pack... l’invisibilité te sera sans doute... précieuse.”

La salle des commandes de la base Bloodeagle montrait beaucoup d’agitation : les Knightwolf se défendaient comme des loups : ils ne faillaient pas à la réputation de leur Tribu. Le Commandant de l’Opération “Assaut Divin” restait perplexe sur l’issue du combat. L ’arrivée du mercenaire Zapan devant lui n’annonçait sans doute rien de bon :

- “Et bien ! Où sont tes objectifs de mission ?? Ne devais-tu pas détruire ce maudit Clan de l’intérieur ?? N’as-tu pas été payé assez cher, mercenaire ??!!”

- “Tu peux remballer tes grands airs, le Commandant de mes deux !! J’ai commis l’erreur d’oublier des témoins et ce sont eux qui ont tout  fait capoter !! Rassure-toi, je vais régler ça...”

Au même moment, on entendit un souffle explosif, puis les hurlements d’un soldat Bloodeagle : il passa en courant devant la salle des commandes, l’armure en feu.

- “Ah ah ah ! Voilà mon rendez-vous ! Je reviens !”, Zapan déclencha l’hologramme, se retrouvant avec l’armure et le visage de Pil-Dragon. Il avait fixé ce lupinoïde quand il avait abordé, puis sabordé son Hpc. Le scanner de son programme holographique avait eu le temps d’enregistrer toutes les données pour copier à la perfection l’armure lourde et le visage du meilleur attaquant Knightwolf. Satisfait de cette nouvelle fourberie, il allait trouver Arkhan. Il savait qu’il était en vie et qu’il l’attendait. Il arriva au niveau de la salle des machines. Il adoptait même une attitude agressive et vindicative, comme un vrai ennemi en pleine base qu'il s’apprêtait à réduire en cendres. Il sentit un léger souffle à sa droite. Il se retourna et vit des ondes troublant le mur en face de lui. Il pris un ton sérieux et ordonna :

- “Tu peux redevenir visible : j’ai nettoyé les couloirs infestés de Bloodeagle. On peut s’occuper des générateurs.”

Il avait sorti son ELF, comme pour s’attaquer effectivement aux installations de la salle. Il le dirigea brusquement vers le mur où il avait perçu les ondes pour électrocuter le l'invisible attaquant en face de lui :

- “Ah ah ah !! Tu vas griller comme un poulet, mon pauvre Ark... ??”,

il stoppa net : c’était un Bloodeagle qu’il venait d’achever, celui-ci tenait debout par un filin venant du plafond.

- “S’il y a bien un chose que tu n’as jamais su imiter...”, les mots de Arkhan résonnèrent soudain dans la salle. Zapan leva la tête et vit le KW lui fondre dessus, planqué dans le double plafond.

- “...c’est la voix de tes victimes !!!”

Ils basculèrent au sol tout les deux. Ark avait réussi à éloigner l’ELF de Zapan. Il le bloquait avec ses puissantes cuisses au sol et frappait comme un enragé sur le visage.. celui de Pil. Il s’emporta, en arrachant de l’avant-bras le contrôleur holographique de son adversaire :

- “Tes méthodes m’ont toujours révulsé, misérable traître !!”

Ce mouvement l’avait laissé relâcher son emprise. Cela permit a Zapan, redevenu visuellement lui-même, de les faire à nouveau basculer. Il le poussa contre le mur, vers le Bloodeagle électrocuté qui avait servi de marrionnette. Il pu reprendre son ELF, et le pointa vers Arkhan, bien sonné et qui avait glissé le long de la paroi. Zapan se mit à fanfaronner :

- ”Ah, toujours aussi valeureux, ARK !! Tu n’as jamais eu la vraie trempe d’un mercenaire, toi ! Voilà ce qui t’a poussé à te réfugier dans un Clan... comment as-tu pu rejoindre toutes ces lavettes ? Avec leurs règles, leurs codes d’Honneur et toutes ces conneries de blabla ?! On formait pourtant une belle équipe, toi et moi !! Tu ne te rappelles pas combien on pouvait palper, lorsqu’on nous engageait tous les deux ?”

Arkhan essuyait le sang qui suintait de la plaie ouverte qu’il venait de se faire contre le mur. Il fixait le générateur derrière son ancien accolyte, il fixait l’ELF pointé sur lui... il se fixait un objectif : l’obliger à tirer au plus vite.

- “Tu es un minable, Zapan ! Tu essaies de te masquer depuis toujours derrière tes hologrammes de pédale.. tu n’as aucune idée des mots “Valeur”, “Honneur” et surtout... “Courage”. Je te connais bien : je t’ai pratiqué toutes ces années. De mon côté, j’ai appris, j’ai progressé, j’ai vécu ! Tu es resté le même : un couard qui veut se la péter alors qu’il n’a rien entre les jambes !!”

Zapan était rouge de haine : ses yeux ensanglantés, son visage martelé par les coups de son ancien partenaire exultait toute la rage qui montait en lui, il hurlait :

- “Du couard ou de toi, pauvre abruti, tu vas voir qui va rester en vie !!!

Il appuya sur la gâchette qui lança les premiers éclairs.

- “En fait tu as bien quelque chose entre les jambes, REGARDE !”, Arkhan tira brusquement sur le filin qui lui avait servi à mettre le soldat Bloodeagle inanimé debout. Dans leur affrontement, Zapan n’a pas vu qu’il posait le pied droit dessus. La traction le fit tomber en arrière, et son bras tenant l’ELF envoya son arc énergétique sur le générateur placé derrière lui. La liaison électrique se fit aussitôt et  l’armure du mercenaire se retrouva électrifiée. Quand Zapan prit conscience du danger, il voulu lâcher l’Elf pour éviter le court-circuit imminent entre l’armure et le générateur. Ce fut trop tard car Redneck était déjà sur lui : il décocha un coup de pied sauté dans la tête de Zapan, qui se retrouva projeté sur le générateur. Le court-circuit était effroyable : des étincelles et des flammes jaillirent au-travers du corps de l’électrocuté, qui ricanait encore durant ses derniers instants :

- “YYYaarghh.. tu n’arzzz pas vu... quelzz générateurzzz c’estzz..”

Red ne comprenait pas l’attitude de Zapan. Soudain, toute la base se mit à basculer de 45°, emmenant Ark et le corps du Bloodeagle contre la paroi Est. Un rire perça une dernière fois :

- “Yaaaïllle !!! TUZZ VIENZZ EN ENFERZ AVEC MOIIII !!!”

Le générateur et Zapan explosèrent. Une violente alarme retentit alors, une voix synthétique se fit explicite :

- “ALERTE CRITIQUE - DEFAILLANCE IRREVERSIBLE DES STABILISATEURS GRAVITATIONNELS - EVACUATION IMMINENTE”.

Une chance pour Arkhan, l’énergie de son armure n’était pas court-circuitée : il put compter sur le jet-pack pour évacuer difficilement et au plus vite la base inclinée. Il dut se battre avec 3 Bloodeagle qui, malgré l’ordre d’évacuation, voulaient massacrer le fautif. Le troisième blessa Ark au bras. Désarmé, il réussit à rejoindre Cyrilius, sur le pont supérieur de la base. Trop blessé, celui-ci ne parvenait pas à atteindre l’issue du toit pour échapper à une mort certaine. Arkhan le saisit sous les bras pour le porter sur l’épaule : pas le temps de discuter ou de ménager le blessé : il savait que la base allait sombrer dans la minute.

Erreur : c’était dans la seconde, puisque un haut-le-coeur s’empara des deux hommes : la base chutait violemment et 150 tonnes qui tombent de plusieurs centaines de mètres, ça allait faire mal.

Il enclencha les propulseurs de son jet-pack au maximum, visant la sortie en angle à 5 mètres devant eux. Jamais trajet ne lui paru aussi long... ils se retrouvèrent enfin hors de ses murs qui se brisaient sous le choc à seulement  quelques mètres en dessous. La base craquelait, hurlait sa douleur. Des explosions fusaient du flanc Est qui se compressait sous le poids de tout le reste. Le souffle et l’ampleur de l’explosion fut tel qu’il balaya tous les Bloodeagle rescapés qui étaient trop proches. Il en fut de même pour Arkhan et Cyrilius : ils furent propulsés très haut par un souffle d’une chaleur insoutenable. Ark savait qu’une fois sortis, il n’aurait plus assez d’énergie pour atterrir, surtout avec le poids de deux hommes. Maintenant qu’ils se retrouvaient encore plus haut, brisés par la chaleur et la tension extrême, toute chance de survie à leur chute était on ne peut plus illusoire. C’est alors qu’arriva Fredopal aux commandes du Hpc restant. Le véhicule était dans un sale état, attaqué de toutes parts par les Bloodeagle et leurs tourelles au fur et à mesure des raids. Fred savait quels risques il encourait à demander encore à son véhicule une telle ascension en pleine fournaise. Sa détermination à ramener ses amis au sol et entiers avait prévalu sur tout le reste. Ark tomba dans le Hpc sur le dos en tenant comme il pouvait Cyrilius. Ils se cramponnèrent au Hpc comme on se cramponne à la vie... comme on se cramponne à sa dernière chance.

Le soulagement fut sans pareil pour Pil_Dragon quand il les vit atterrir tant bien que mal. Il ne pouvait imaginer perdre des hommes d’une telle valeur, alors que le combat avait finalement et durement été mené à bien. Placé avec l’équipe B1 au sol, ils furent surpris de voir la base basculer violemment vers eux. Pil avait compris qu’elle ne tiendrait pas longtemps. Il avait ordonné le repli sur les dunes à 300 mètres. De là, ils avaient pu shooter la plupart des Bloodeagle qui fuyaient comme des rats leur base dévastée. Ils furent rapidement rejoints par l’équipe B2 dans le Hpc fumant. Quand elle sombra et s’abîma au sol, Tous virent deux formes noires s’échapper du toit. Des Bloodeagle ? Le mercenaire transformiste ? Fredopal fit confiance à son instinct et mit les gaz pour sauver les 2 hommes promis à une mort certaine si personne ne les récupérait en vol.

Arkhan, soigné sur place par Gilldorf, ne voulait pas laisser Cyrilius seul. Il était gravement blessé, et brûlé au second degré. Kalhan arriva alors, majestueuse et fière. Elle approcha de Arkhan, lui parlant doucement :

- “Viens, mon ami. Laisse les autres membres s’occuper de Cyrilius. Ne t’inquiète pas : les nanomachines de son corps sont déjà en train de cicatriser ses plaies.”

L'attaquant était troublé, moins assuré que d’habitude :

- “Je suis effaré, Commandant. Je vous prie d’accepter me excuses, ainsi que tout le Clan. Je connaissais ce mercenaire. Je connaissais ces méthodes... si j’avais pu imaginer qu’il me poursuivrait, qu’il irait jusqu’à..”

- “Tu n’as rien à te reprocher.”, Kalhan se fit vindicative. “C’est la guerre, personne ne peut imaginer quelles bassesses sont réalisables en temps de guerre.” Elle se redressa pour parler à tous :

- “Nous avons vaincu. Voilà qui est important : nous sommes tous saufs, nous sommes fiers et notre Honneur est respecté. Je respecte chacun d’entre vous : vous avez été exemplaires, la victoire ne pouvait nous échapper !”

Elle saisit Ark par les épaules, l’entrainant en direction de l’armurerie :

- “Reprenons des forces, mes amis ! Et fêtons cette digne victoire avec les Gardiens. Le Grand Loup nous guidera vers d’autres batailles. En avant, Knightwolf !”


© 1999-2005 KnightWolf
page générée en 0.0242 secondes